Envieux ou jaloux ?

Envieux ou jaloux ?

Ce qui met l’être humain en mouvement c’est le tandem attrait/répulsion qu’à l’extrême nous pouvons réduire à amour/haine. Un élément extérieur à nous suscite désir ou rejet, sous de multiples formes, qui correspondent chacune au type d’attrait/rejet que cet élément exerce, par nos sens, sur notre capacité à aimer, première passion de l’âme. Passion parce que passive à l’état ordinaire, mais réveillée par un événement extérieur qui agit comme un stimulus et produit une réaction de désir ou de répulsion. Lorsque nous désirons quelque chose, l’obtenir nous procure joie et plaisir, mais ne pas l’obtenir met en branle une batterie d’autres passions dormantes, comme la jalousie et l’envie, deux passions qui ne sont pas synonymes, mais qui trouvent leur source dans le refus d’admettre qu’on ne possède pas ce qu’on désir. Nous restons attachés à cet objet et faute de l’avoir nous tournons autour. L’envie est l’attachement à l’objet lui-même et peut conduire à la tristesse ou au vol de cet objet, à la possessivité de la personne. La jalousie, elle, se transporte sur celui qui possède ce qu’on ne peut avoir et peut conduire à vouloir du mal à cette personne, pas uniquement pour avoir son bien, mais pour l’attendre elle, pour diverses raisons (vengeance, frustration, haine…). Ainsi, l’envie porte sur l’objet et la jalousie sur son propriétaire. Mais souvent les deux s’amalgament inconsciemment. Pourtant on ne traite pas l’envie comme la jalousie et les répercussions sur nous et les autres sont très différentes.
L’envieux n’est pas le jaloux, quand le jaloux a toujours en lui quelque chose de l’envieux.

notre illustration Margitay, Tihamér 1859–1922.

“Jalousie”, 1892.

Huile sur toile, 87 × 137 cm.
Budapest, Galerie Nationale Hongroise.

Commentaires

commentaire

Cyril Brun

Cyril Brun

Cyril Brun est journaliste du vin, critique gastronomique, historien, philosophe et ancien chef d'orchestre Diplômé de maitrise du vin, il est dégustateur et formateur, journaliste et critique gastronomique pour plusieurs magasines ou sites. Titulaire d'une maîtrise en histoire médiévale et d'un doctorat en histoire de l'antiquité, il a été chargé de TD sur Rome et la Grèce archaïque à l'université de Rouen, puis chargé de cours sur la Grèce archaïque et classique, la Mésopotamie et l'Egypte à l’université de Quimper. Les travaux de sa thèse portent sur l'Afrique romaine au IIIème siècle après Jésus Christ, mais il s'est ensuite spécialisé sur la Grèce classique tant pour sa religion que pour ses philosophes. Il parcourt la France pour donner des conférences sur l'anthropologie classique, les peuples mésopotamiens mais aussi la musique, rédiger un guide oenotouristique. Chef d'orchestre depuis l'âge de 16 ans, il a dirigé divers ensemble en se spécialisant dans la musique symphonique (avec une prédilection pour Beethoven) et la musique Sacrée. Il a été directeur artistique et musical de diverses structures normandes : Les jeunes chambristes, la Grande chambre, Classique pour tous en Normandie, les 24 heures de piano de Rouen, le festival Beethoven de Rouen, Le Panorama Lyrique Ces compétences en philosophie, en histoire, en musique, mais aussi en littérature l'ont amené a écrire dans diverses revues musicales ou historiques, comme critique ou comme expert. Poussé par des amis à partager ses nombreuses passions, ils ont ensemble fondé Cyrano.net, site culturel dans lequel il est auteur des rubriques musicales et historiques. Il en est le directeur de la rédaction. Il dirige le site musical CyranoMusique dont il est le propriétaire ainsi que du média culturel Rouen sur Scène. Il est directeur d'émissions culturelles (le salon des Muses) et musicales (En Coulisses), sur la chaîne normande TNVC Il est l'auteur de Le Requiem de Mozart, serein ou Damné ? Les fondements de l'anthropologie chrétienne Une nuit square Verdrel La Vérité vous rendra libre