Une Semaine Sainte en musique avec Cyrano

L’inspiration religieuse de la musique occidentale est connue et traverse toutes les périodes musicales. Même au cœur d’un répertoire que l’on croirait volontiers profane se glissent des hommages, des clins d’œil, des dédicaces religieuses. Si la IXème de Bruckner est un véritable traité sur la Trinité, celle de Beethoven est la résolution du dilemme posé par la Missa Solemnis.

Dans leurs œuvres, les compositeurs expriment leur vision de Dieu, leur rapport au Christ, leurs doutes, leur crainte, leur espérance, en un mot leur foi. Et le Dieu de Mozart n’est pas exactement celui de Haydn ou de Liszt, tandis que le Christ de Beethoven évolue, ou plus exactement la relation de Beethoven au Christ d’abord héros, puis finalement sauveur et espoir, évolue.

Wagner lui-même, avec Parsifal, entend poser une nouvelle religion. De même, le regard que posent ces grands maîtres sur l’élément central de la foi chrétienne qu’est la passion du Christ n’est pas rigoureusement identique. Non pas que Dieu soit différent, mais chacun met en musique ce qui lui parle, l’inquiète, l’interpelle. Pour Liszt, dans le Via Crucis, c’est la victoire qui l’intéresse, pour Beethoven dans le Christ au Mont des Olivier, le héros auquel il voudrait ressembler, pour Gounod dans Rédemption c’est tout autant la victoire que le temps de l’Eglise qui s’ouvre, pour Marcel Dupré et Claudel, le chemin que l’homme lui-même parcourt dans ce chemin de la croix. Pour Poulenc, c’est l’âme, l’émotion de Marie et la supplique du fidèle lui-même qu’il scrute dans le Salve. Quant à Haydn, il brosse un tableaux musicale expressif des 7 dernières paroles du Christ.

Voici six tableaux que nous vous proposons de vivre chaque jour sur Cyrano.net. Une médiation musicale pour avancer dans les pas du Christ du dallage au Calvaire, à la gloire, que l’on soit croyant ou non.

Commentaires

commentaire

Cyril Brun

Cyril Brun

Cyril Brun est chef d'orchestre et historien. Titulaire d'une maîtrise en histoire médiévale et d'un doctorat en histoire de l'antiquité, il a été chargé de TD sur Rome et la Grèce archaïque à l'université de Rouen, puis chargé de cours sur la Grèce archaïque et classique, la Mésopotamie et l'Egypte à l’université de Quimper. Les travaux de sa thèse portent sur l'Afrique romaine au IIIème siècle après Jésus Christ, mais il s'est ensuite spécialisé sur la Grèce classique tant pour sa religion que pour ses philosophes. Il parcourt la France pour donner des conférences sur l'anthropologie classique, les peuples mésopotamiens mais aussi la musique. Chef d'orchestre depuis l'âge de 16 ans, il a dirigé divers ensemble en se spécialisant dans la musique symphonique (avec une prédilection pour Beethoven) et la musique Sacrée. Il est actuellement directeur artistique et musical de diverses structures normandes : Les jeunes chambristes, la Grande chambre, Classique pour tous en Normandie, les 24 heures de piano de Rouen, le festival Beethoven de Rouen, Le Panorama Lyrique Ces compétences en philosophie, en histoire, en musique, mais aussi en littérature l'ont amené a écrire dans diverses revues musicales ou historiques, comme critique ou comme expert. Poussé par des amis à partager ses nombreuses passions, ils ont ensemble fondé Cyrano.net, site culturel dans lequel il est auteur des rubriques musicales et historiques. Il dirige le site musical CyranoMusique dont il est le propriétaire ainsi que du média culturel Rouen sur Scène. Il est directeur d'émissions culturelles (le salon des Muses) et musicales (En Coulisses), sur la chaîne normande TNVC Il est l'auteur de Le Requiem de Mozart, serein ou Damné ? Les fondements de l'anthropologie chrétienne Une nuit square Verdrel La Vérité vous rendra libre