Dernière minute
Accueil » Promenade des arts » Musique » Les Frangines-Demain dès l’aube
Les Frangines-Demain dès l’aube

Les Frangines-Demain dès l’aube

Si Victor Hugo avait un jour imaginé entendre ses vers chantés, sans nul doute il aurait été conquis. Les Frangines, ce sont deux filles de 22 et 23 ans à la voix mélodieuse et complémentaire. Remontant avec le poète normand l’Histoire et Harfleur pour se rendre sur la tombe de Léopoldine. La souffrance du père, rejointe par la douce mélodie et les voix de celles qui avaient l’âge de sa fille s’en trouve sublimée et épurée.

Jacinthe et Anne, les Frangines, deux étudiantes sont novices dans leur art et pourtant elles dévoilent une sensibilité et un sens musical étrangement abouti. S’attaquer à un monstre littéraire est souvent peu aisé, beaucoup d’artistes s’y sont cassé les dents, soit par méconnaissance, soit par naïveté. Les Frangines remplacent la méconnaissance par le respect et la naïveté par la candeur, et cela fonctionne plutôt bien.

Si la jeunesse d’aujourd’hui est blâmée pour son consumérisme à outrance, son gout de l’instantané, son inculture et son amnésie, les Frangines nous démontrent ici que la mémoire reste vive et que les textes classiques ne sont pas morts…

Un voyage itinérant sur les terres d’Hugo, là ou tout a commencé, là ou tout recommence, une passerelle entre la culture et la jeunesse.

Les Frangines, Demain dès l’aube

On en redemande

Commentaires

commentaire

A propos de Martin Eginwald

Journaliste