A la découverte du viré-clessé, focus sur le domaine Michel

Viré-clessé, vous connaissez ? Difficile de bien se situer depuis que le mâconnais a réorganisé et renommé ses appellations. Mâcon village réparti en mâcon-viré et mâcon-clessé, c’est en 1998/99 que la proximité de ces terroirs, de ces villages et de leurs vins a conduit à les réunir en une même AOC, désormais AOP, viré-clessé. Il s’agit donc bien d’un mâcon village blanc, situé entre Tournus et Mâcon. C’est une appellation bourgogne village, une des 84 AOC que comporte la Bourgogne. Pas de premiers ni de grands crus sur ces parcelles, mais une variété des climats qui s’étale du sommet des côteaux, à leur pied, en passant par la mi-pente. Les sols majoritairement calcaires, avec le Cray du mâconnais, peuvent, selon les endroits, être mélangés de marne ou en bas être constitués de « chailles » ses gros galets roulés, plus célèbres à Châteauneuf- du-pape.

Climat conservant une certaine fraîcheur, minéralité du sol, auquel le cépage unique chardonnay est très perméable, un des traits caractéristiques du viré-clessé est sa tension de fraîcheur qui fait ressortir la fleur ou les fruits blancs de printemps. Pour autant, acacia et aubépine donne une certaine rondeur que l’ensoleillement de certains climats peut encore renforcer.

C’est un vin au rapport qualité prix de premier ordre qui, sans perdre la spécificité d’un mâconnais, n’en est pas moins à part. Cela dit, quel mâcon blanc ressemble à un autre ? Si légèreté, fraîcheur et exubérance du chardonnay sont des traits communs de la zone de production, chacun garde une vraie spécificité et le viré-clessé a peut-être celle de regarder vers son voisin de la côte de Beaune.

Et s’il est un domaine qui donne à voir ce tropisme, c’est bien le domaine Michel. Une qualité de vinification qui, tout en gardant le trait clair de la fraîcheur de l’appellation, s’exhale en bouche à la manière d’un meursault.

Pour en savoir plus sur ce domaine, le mieux est de vous rendre sur leur site ou mieux sur place.

Crédit photo : Cru Viré-Clessé.

Commentaires

commentaire

Cyril Brun

Cyril Brun

Cyril Brun est journaliste du vin, critique gastronomique, historien, philosophe et ancien chef d'orchestre Diplômé de maitrise du vin, il est dégustateur et formateur, journaliste et critique gastronomique pour plusieurs magasines ou sites. Titulaire d'une maîtrise en histoire médiévale et d'un doctorat en histoire de l'antiquité, il a été chargé de TD sur Rome et la Grèce archaïque à l'université de Rouen, puis chargé de cours sur la Grèce archaïque et classique, la Mésopotamie et l'Egypte à l’université de Quimper. Les travaux de sa thèse portent sur l'Afrique romaine au IIIème siècle après Jésus Christ, mais il s'est ensuite spécialisé sur la Grèce classique tant pour sa religion que pour ses philosophes. Il parcourt la France pour donner des conférences sur l'anthropologie classique, les peuples mésopotamiens mais aussi la musique, rédiger un guide oenotouristique. Chef d'orchestre depuis l'âge de 16 ans, il a dirigé divers ensemble en se spécialisant dans la musique symphonique (avec une prédilection pour Beethoven) et la musique Sacrée. Il a été directeur artistique et musical de diverses structures normandes : Les jeunes chambristes, la Grande chambre, Classique pour tous en Normandie, les 24 heures de piano de Rouen, le festival Beethoven de Rouen, Le Panorama Lyrique Ces compétences en philosophie, en histoire, en musique, mais aussi en littérature l'ont amené a écrire dans diverses revues musicales ou historiques, comme critique ou comme expert. Poussé par des amis à partager ses nombreuses passions, ils ont ensemble fondé Cyrano.net, site culturel dans lequel il est auteur des rubriques musicales et historiques. Il en est le directeur de la rédaction. Il dirige le site musical CyranoMusique dont il est le propriétaire ainsi que du média culturel Rouen sur Scène. Il est directeur d'émissions culturelles (le salon des Muses) et musicales (En Coulisses), sur la chaîne normande TNVC Il est l'auteur de Le Requiem de Mozart, serein ou Damné ? Les fondements de l'anthropologie chrétienne Une nuit square Verdrel La Vérité vous rendra libre