Bergerac Atypique, le bien nommé

Voilà un vin qui porte bien son nom et qui le porte haut. Si vous pensiez tout savoir du bergerac blanc, revenez en deuxième session et savourez l’instant Atypique de Pierre Etienne Serey du Château Les Hauts de Caillevel
A l’aveugle, impossible de reconnaitre la tendance de l’AOP, pourtant, le cahier des charges est bien là. Mais la saveur est ailleurs. Deux tiers de Sauvignon, répartis par moitié de gris et de blanc pour un tiers de chenin. Un équilibre en mouvement pour cette cuvée 2019.

Le premier nez est immergé instantanément dans le Sauvignon, il n’y a pas l’ombre d’un doute. C’est enivrant comme un parfum prononcé. Toutefois, il vaut mieux attendre que le gaz carbonique protecteur se soit échappé, voire agiter la bouteille pour l’aider à se dissiper car il est tenace. Loin d’être un défaut, il convient toutefois de se défaire de ce protecteur perturbateur de nez pour saisir l’ensemble aromatique mélange d’agrumes et de coing. Le chenin est bien présent. Avec le fût de chêne et son coté vanillé, il apporte une rondeur à la vivacité minérale puisée dans le sol calcaire.

L’attaque est vive et fraîche, avec une pointe de verdeur due à la jeunesse. Pour ma part, sans aller jusqu’aux huit ans de garde annoncés, je conseillerais d’attendre deux ans. Cependant, il est probable qu’à ce moment là il bascule davantage vers un équilibre de rondeur plutôt que vers l’équilibre actuel de vivacité arrondie. Choisissez selon votre goût.

Le fruit en bouche se déploie et, fugace, passe l’aubépine, l’amende. Nettement deux niveaux de fruit se succèdent en bouche. La première impression est faite de fruits frais, d’herbes. A la seconde, ressortent des fruits plus ronds plus mûrs de pêche, poire, plus encore d’abricot confit et d’ananas vanillé.
Avec un tel panel de fruits, il accompagnera à merveille les tajines et probablement plus encore avec l’âge.
Dans sa jeunesse actuelle, l’agrume lié à la rondeur du chenin et du fût de chêne en font un compagnon très subtil de la lotte, particulièrement si vous l’accompagnez de patates douces confites.

Commentaires

commentaire

Cyril Brun

Cyril Brun

Cyril Brun est journaliste du vin, critique gastronomique, historien, philosophe et ancien chef d'orchestre Diplômé de maitrise du vin, il est dégustateur et formateur, journaliste et critique gastronomique pour plusieurs magasines ou sites. Titulaire d'une maîtrise en histoire médiévale et d'un doctorat en histoire de l'antiquité, il a été chargé de TD sur Rome et la Grèce archaïque à l'université de Rouen, puis chargé de cours sur la Grèce archaïque et classique, la Mésopotamie et l'Egypte à l’université de Quimper. Les travaux de sa thèse portent sur l'Afrique romaine au IIIème siècle après Jésus Christ, mais il s'est ensuite spécialisé sur la Grèce classique tant pour sa religion que pour ses philosophes. Il parcourt la France pour donner des conférences sur l'anthropologie classique, les peuples mésopotamiens mais aussi la musique, rédiger un guide oenotouristique. Chef d'orchestre depuis l'âge de 16 ans, il a dirigé divers ensemble en se spécialisant dans la musique symphonique (avec une prédilection pour Beethoven) et la musique Sacrée. Il a été directeur artistique et musical de diverses structures normandes : Les jeunes chambristes, la Grande chambre, Classique pour tous en Normandie, les 24 heures de piano de Rouen, le festival Beethoven de Rouen, Le Panorama Lyrique Ces compétences en philosophie, en histoire, en musique, mais aussi en littérature l'ont amené a écrire dans diverses revues musicales ou historiques, comme critique ou comme expert. Poussé par des amis à partager ses nombreuses passions, ils ont ensemble fondé Cyrano.net, site culturel dans lequel il est auteur des rubriques musicales et historiques. Il en est le directeur de la rédaction. Il dirige le site musical CyranoMusique dont il est le propriétaire ainsi que du média culturel Rouen sur Scène. Il est directeur d'émissions culturelles (le salon des Muses) et musicales (En Coulisses), sur la chaîne normande TNVC Il est l'auteur de Le Requiem de Mozart, serein ou Damné ? Les fondements de l'anthropologie chrétienne Une nuit square Verdrel La Vérité vous rendra libre