La soirée des dix crus du beaujolais – Un succès pour le vin, un triomphe pour le chef !

Après le succès de la première édition, ils remettent ça !
Le vigneron, le chef et le sommelier ! Louis Brisson, Benjamin Bouloché et Cyril Brun, vous ont concocté un nouveau cru de cette soirée des 10 crus du Beaujolais, au domaine Gérard Brisson, le 18 juin 2022, dans le cadre de la Beaujonomie.
Encore une fois, le chef composera les plats en fonction des vins sélectionnés. 10 crus et un blanc.
Pour vous inscrire c’est par ici.

Et petit retour sur la soirée d’octobre dernier.

C’était samedi dernier au domaine Gérard Brisson, dans le cadre du fascinant week-end qui déploie sur tout l’hexagone viticole les talents des vignerons, comme des cuisiniers.
Cette année, sur une idée de Louis Brisson, viticulteur à Morgon, une soirée a voulu présenter au public, amateur ou fin connaisseur les dix crus du Beaujolais, ajoutant un blanc pour faire saliver l’assistance. L’idée était de laisser carte blanche au jeune chef Benjamin Bouloché pour créer un plat spécialement pensé pour la cuvée sélectionnée pour chaque cru pour cette soirée.
Avec le sommelier, Cyril Brun, Louis Brisson, viticulteur à Morgon a sélectionné 10 cuvées. Une pour chaque cru et un blanc. Le sommelier et le chef ont ensuite gouté chaque bouteille et imaginé un plat.

L’heure de la préparation venue, ils ont arpenté les fournisseurs, le chef d’un coup d’œil ou d’une sensation tactile, repoussant ou sélectionnant les produits. Puis vint le temps de la préparation, de l’attente des heures que les sauces réduisent, que les canards confisent avant d’être fins prêts pour le dressage.

10 crus et un vin blanc décryptés par Cyril Brun qui prit également le temps de présenter comment et pourquoi tel plat fut pensé pour tel vin.
Devant un parterre de vignerons, de courtiers en vins, de négociants, de journalistes spécialisés et d’amateurs, le défis du chef fut relevé avec panache.

De l’explosion en bouche de la crème d’huitre, digne de celle d’un Chassagne Montrachet, au bœuf mijoté des heures qui mis à genoux toute la salle, le succès fut au rendez-vous et le jeune chef du haut de ses 26 ans et de son humilité dû se plier aux applaudissements nourris d’une salle subjuguée !

Rendez-vous pris pour l’été !

Retour en images !

Commentaires

commentaire