Dernière minute
Accueil » Flâner, sortir » Saint-Germain-des-Prés brille de mille feux pour son Millénaire
Saint-Germain-des-Prés brille de mille feux pour son Millénaire

Saint-Germain-des-Prés brille de mille feux pour son Millénaire

A l’occasion de son millénaire, la plus vieille église de Paris met en valeur son histoire par une série de festivités au début du mois de décembre.

Fondée dès le VIe siècle, l’abbaye de Saint-Germain-des-Prés, fut la nécropole des rois mérovingiens et de Saint Germain, évêque de Paris. Ruinée par les Vikings au IXe siècle, elle renait au seuil de l’an mil, lorsque son nouvel abbé, le père Morard impulse un chantier de reconstruction. La nef, l’abside, la chapelle Saint Symphorien et la tour sont reconstruites. En 1014, le clocher proche est achevé mais l’abbé à l’origine de la résurrection de l’abbaye s’éteint. Elle a ensuite traversé les siècles, témoin silencieux de l’histoire mouvementée de la capitale. Pour fêter le millénaire de sa nef et de son clocher, la plus vieille église parisienne offre colloques, conférences et une magnifique scénographie au début du mois de décembre.

 Pour fêter le millénaire de sa nef et de son clocher, la plus vieille église parisienne offre colloques, conférences et une magnifique scénographie.

Ces réjouissances ont commencé le 4 octobre, avec la venue des Moines de Solesmes -les héritiers de Saint-Germain-des-Prés qui fut tenue par des bénédictins- pour y célébrer les offices du jour en grégorien. Selon son curé, le père Benoist de Sinéty, c’est une façon de débuter les festivités par la prière, l’une des vocations premières d’une abbaye.

Un colloque universitaire est ensuite organisé les 4 et 5 décembre, en partenariat avec la Mairie de Paris et l’institut de France avec en parallèle une conférence destinée à faire découvrir son histoire millénaire au public. Celle-ci sera ensuite mise en scène les 5, 6 et 7 décembre à travers quatre tableaux animés par 300 figurants bénévoles, éclairés par la douce lumière de 3000 bougies et mis en valeur par une narration de Michael Lonsdale. Une scénographie qui n’est pas sans rappeler la Cinéscénie d’un célèbre parc vendéen. Charles Mollet, coordinateur de cette manifestation le reconnait lui-même, il s’agit d’un spectacle « comme un mini Puy du Fou au cœur de Paris ». Illuminations, chœurs, orgues, trompettes contribueront à mettre en valeur ce lieu qui accueillit, et accueille toujours, aussi bien de grands hommes, de Charlemagne à Racine, que d’humbles paroissiens.  Débuté par la prière, le cycle de célébrations s’achèvera également par celle-ci, avec une messe retransmise sur France 2, le 14 décembre.

Illuminations, chœurs, orgues, trompettes contribueront à mettre en valeur ce lieu qui accueillit, et accueille toujours, aussi bien de grands hommes, de Charlemagne à Racine, que d’humbles paroissiens.

Ce projet du Millénaire s’appuie sur les paroissiens de l’église ainsi que sur les habitants du quartier et est porté par le fonds de dotation de Saint-Germain-des-Prés, créé en 2011 pour la restauration de ce monument précieux du patrimoine français. Ce haut lieu du patrimoine culturel et religieux rassemble chaque année des dizaines de milliers de personnes, venues s’y abriter, prier, s’y reposer ou visiter ses vieilles pierres riches d’histoire. Fiers de ce trésor, ses paroissiens ont voulu ainsi voulu le transmettre et inviter les passants à s’y arrêter. Une halte bienvenue en ce mois de décembre, qui préparera les croyants au mystère de Noël, avec la crèche mise à l’honneur dans le chœur, et charmera les passants qui cherchent à redécouvrir leur patrimoine.

 

Scénographie le vendredi 5 décembre de 20h30 à minuit, le samedi 6 décembre de 10h30 à minuit, et le dimanche 7 décembre de 10h30 à 17h.

www.1000ans.org

Commentaires

commentaire

A propos de Anne-Laure Debaecker

Diplômée de l'université Paris-Dauphine, Anne-Laure Debaecker est journaliste et collabore en particulier au Figaro et à Cyrano.