Le festival des sires de Beaujeu, une plongée médiévale réussie

C’était la volonté des organisateurs (dont Cyrano) ! Faire de Beaujeu, capitale historique du Beaujolais, une immersion médiévale authentique.
Authentique par le choix des artisans, des exposants, des combattants, des animations, des troubadours, mais aussi des Concerts du festival de musique médiévale.
Toute la ville s’était donnée rendez-vous pour préparer cette première édition. La mairie, le comité des fêtes, les commerçants (citons le Retinton, devenu taverne médiévale, le vigneron Jérôme Lacondemine, ouvrant son caveau à la devise des sires de Beaujeu, le Comptoire Beaujolais, accueillant chaleureusement, sous ses voutes, un public charmé). Mais aussi la maison des Terroirs, la médiathèque, la librairie, ou encore Sennoma qui prit en charge toute l’organisation médiéval du campement et du marché.

Trois jours d’une densité rare où se sont succédés concerts (voir notre article sur Cyrano Musique), combats médiévaux, démonstrations diverses, stand du bourreau, jongleurs, troubadours, tirs d’armes et bien d’autres activités.

une petite démonstration de combat

Un franc succès pour une véritable immersion. Une attention rigoureuse avait été portée à l’authenticité des exposants, des marchants et des troupes présentes. Chacun profitant du passage du public pour expliquer, dévoiler toujours d’avantage ce Moyen-âge si mystérieux.

Enfants déguisés, adultes envoutés, Beaujeu, trois jours durant est redevenu la capitale médiévale du Beaujolais pour le bonheur de tous.

Commentaires

commentaire