Dries Van Noten se met à nu au musée des Arts Déco.

L’atypique créateur belge Dries Van Noten dévoile dans une exposition les diverses sources d’inspiration qui interviennent dans son processus de création.

Belge issu d’une famille de tailleurs, Dries Van Noten semble prédestiné au travail du tissu. Dès son premier défilé, en 1986, il est remarqué. Il semble alors naturel que le musée des Arts Déco lui ouvre sa galerie réservée à la mode après d’illustres noms, comme Christian Lacroix et la chaleur du Sud, Louis Vuitton, Marc Jacobs, égéries du luxe s’il en est, Madeleine Vionnet et l’élégance à la française ou encore Viktor & Rolf, symboles de la modernité de la mode.

L’exposition proposée sous le commissariat de Pamela Golbin ne vient pourtant pas, cette fois, exposer directement la vie ou l’œuvre du créateur, mais cherche à mettre en valeur ses sources d’inspiration. On découvre ce qui n’est pas à proprement parler un « brassage », mais une réappropriation d’éléments à la fois anciens et contemporain, d’un folklore proche ou lointain. En soi, il s’agit de ne pas exposer au visiteur, mais de le laisser pénétrer dans univers en deux parties. Tout d’abord, le niveau inférieur, l’univers sombre des périodes « punk », « gold » et « graphic ». À ces premières impressions froides s’opposent  un niveau supérieur fait de rêveries colorées, de voyage au cœur de l’Orient par ces traits d’exotisme qui ont fait rêver les artistes.

Si l’on entre dans cette exposition sceptique ou vierge de connaissances, on en sort non seulement instruit, mais aussi songeur. En effet, ces tableaux successifs que forment ces vêtements en vitrine éveillent des questions. Comment le vêtement révèle-t-il tant au sujet de son créateur et de celui qui le porte ? La robe est-elle une fin en soi, le bel objet qui existe par soi et pour soi ? Comment l’habit vient-il éveillé tant d’impressions et de sentiments ? Et si, la virilité, la sensualité, et tout ce qui semble être personnel n’était que le reflet de l’apparence que le créateur choisit de mettre en avant ?

 

Exposition « Dries Van Noten – Inspirations »

Musée des Arts Décoratifs

Du 1er mars au 31 août 2014

Commentaires

commentaire

Marie-Claire Berthier

Etudiante en français, grec et latin à l'université Paris Ouest Nanterre